460 554 visites 5 visiteurs

Interview de ...MARINA HAMEAU

28 novembre 2018 - 23:41

Ce mois-ci, nous vous proposons de partir à la rencontre de Marina Hameau, Dirigeante des U16 Féminines. Marina est actrice au sein du club depuis plusieurs années, et représente activement le football féminin.

Bonjour Marina, peux-tu te présenter ? 

Je m'appelle Marina Hameau et j'ai 48 ans. Je suis maman de trois enfants. Dans la vie, je suis Adjointe Administrative à l’Hôpital Louis Mourier à Colombes.

Concernant mon parcours footballistique, j'ai joué 5 ans à Nanterre lorsque j'étais adolescente et je suis actuellement Dirigeante des U16F au sein du club de Bezons.

Pour quelle occasion t'es-tu rapprochée du club ?

Je me suis rapprochée du club car mon conjoint Jean Pierre Gerlach, était joueur vétérans ainsi que Dirigeant U19F. C'est à cette occasion que je rencontre Philippe Rouault, Educateur des U16F à cette époque.  Après avoir échangé avec lui sur mon parcours et ses besoins, je lui ai proposé mon aide et c'est ainsi que j'ai accompagné Philippe en tant que Dirigeante pendant trois saisons. A l'issue de ces trois belles années, j'ai repris une licence joueuse en Séniors F à Bezons suite à la création de cette équipe. Après une année en tant que joueuse, j'ai souhaité redevenir Dirigeante car les échanges avec les joueuses sont différents et c'est cet aspect que je recherchais avant tout.

Au sein du club, quel est ton rôle ?

Comme je l'ai dis précédemment, je suis actuellement Dirigeante des U16F. J'accompagne aujourd'hui Yohan Delmont dans son rôle d’Éducateur. Je m'occupe de tout ce qui concerne l'administratif des joueuses (licence à jour, pièce manquante, présence entraînements et matchs, liens privilégiés avec les joueuses...). Ce rôle me plait beaucoup.

Souhaiterais-tu un jour changer de statut et devenir Coach?

J'apprécie aujourd'hui mon statut et à date je n'envisage pas de devenir Coach.

Selon toi, quels sont les avantages et les inconvénients à encadrer des filles ?

Je ne vois pas de réels inconvénients à encadrer les filles. Bien au contraire, beaucoup de points positifs, tels qu'une bonne capacité d'écoute et une volonté d'apprendre et de progresser.

J’apprécie beaucoup le contact et les rapports que j'ai avec les filles. Je pense avoir une bonne approche et ce plaisir me semble partagé.

Comment vois-tu le football féminin à l'avenir ?

Depuis quelques années le football féminin est en plein essor et j'espère qu'il va continuer de progresser.

Le football masculin est-il envisageable un jour pour toi?

Je ne veux pas changer et je souhaite rester auprès des filles.

 

Merci Marina pour cet échange et bonne saison avec les filles.

Commentaires

SOUTENEZ LA SECTION FOOTBALL

Sponsoring et Mécénat