421 849 visites 6 visiteurs

Merci les filles !

1 mars 2015 - 09:48

 

 

Quel plaisir de gérer un club de football quand l’ambiance des tribunes rejoint la performance des joueurs ou joueuses sur le terrain. Tout tendait hier à Delaune vers la perfection et l’harmonie et ces quelques lignes ne suffiront sans doute pas à décrire le plaisir partagé par tous ceux qui ont participé à la fête.

Commençons tout d’abord par le lever de rideau qui a vu s’opposer nos plus jeunes joueuses à l’équipe de Garges que nous remercions une nouvelle fois pour leur présence à nos côtés. La relève de notre équipe fanion se prépare à prendre le relais pour que notre club soit représenté sur plusieurs catégories d’âges dès l’année prochaine. Au-delà du résultat qui importe peu dans ce genre de rencontre, le public présent a pu remarquer que la prochaine génération était pleine de talents. Aux éducateurs désormais de travailler pour construire une belle équipe de copines avec de vraies ambitions sportives.

H – 30 minutes : la tension monte

Il règne comme une atmosphère étrange. En croisant le regard des filles ou de leurs dirigeants, on sent que le coup est possible mais on ne sait pas trop expliquer pourquoi… Entre décontractions des unes et angoisses individuelles des autres, les plus à l’aise prennent en charge les plus fragiles et les sourires masquent les peurs.  Un clin d’œil au sponsor de l’équipe (Batipose) qui vient personnellement rencontrer les joueuses (Encore un signe que ce match n’est assurément pas comme les autres mais les filles gèrent en toute décontraction).

Heure H : 2 mois que l’on attend cet évènement, les joueuses entrent sur le terrain

L’ambiance monte dans les tribunes. En face des filles, le rectangle vert. Derrière les filles, un public qui pousse. Impossible de reculer. C’est maintenant que cela va se jouer.

Les premières minutes plantent le décor et nos filles sont tout de suite présentes dans les duels. Les occasions franches de Paris sont rares malgré une légère domination territoriale. Le ton est donné : elles ne se laisseront pas faire….

Chaque fille joue au niveau auquel on l’attend. Oubliés ces derniers matchs un peu ternes où tout le monde n’était pas au même niveau en même temps. Les filles ne ratent pas ce rendez vous et offrent au public une première mi-temps d’une grande qualité en ne ménageant pas leurs efforts.

Mi-temps à Delaune. Tout s’arrête un moment. Sommes-nous bien en train de tenir le PSG en échec ?

La seconde mi-temps sera du même style que la première. Abnégation de nos filles face à la domination parisienne puis la douche froide. 55 ème minute : sur une très belle frappe de 25 mètres en lucarne, Paris St Germain prend l’avantage et glace le public jusque là omni présent.

On baisse les bras ou on continue à se battre ? C’est ce second choix que les filles adoptent. Quitte à perdre, autant tout essayer.  Les occasions parisiennes s’enchainent mais le score n’évolue pas.

Bezons aurait pu égaliser sur deux grosses actions mais c’était sans compter sur l’excellente gardienne de Paris St Germain.

Fin du match : L’Usob s’incline sur le terrain (0 – 1) mais communie avec le public comme pour conclure ce beau spectacle.

La victoire de Paris est méritée mais Bezons a semé le doute dans les esprits parisiens durant de longues minutes et c’est ce point qu’il faut retenir.

Un public de feu et des officiels présents

Que dire du spectacle assuré par les spectateurs hier dans les tribunes de Delaune. Quelle fierté d’entendre des chants et de voir les gens …. tout simplement heureux et fiers de leur équipe, au premier rang desquels Mr le Maire et quelques adjointes. Merci à eux pour leur présence.

Oui mesdemoiselles, vous avez de quoi être fières de votre performance face au Paris St Germain.

Au-delà du match,  il reste les souvenirs.

Fermez les yeux les filles et souvenez vous car cet exploit c’est vous qui l’avait accompli.

 

Commentaires

SOUTENEZ LA SECTION FOOTBALL

Sponsoring et Mécénat